Rendez-vous dès demain pour la Transju’trail

Les Montagnes du Jura se dévoileront sous un beau soleil le long du passage de La Transju’trail, entre Mouthe et Les Rousses. Tous les voyants sont au vert pour faire de cette 12ème édition une réussite. Les 8 épreuves au programme bénéficieront d’une météo estivale, de quoi passer un week-end convivial en famille ou entre amis. Le point sur les dernières informations.

A retenir :

  • Plus de 1 800 traileurs au rendez-vous
  • Conseils aux spectateurs pour suivre la course
  • Une météo estivale

 

 

 

Pour cette 12ème édition, la Transju’trail des Marmots ouvrira le bal samedi à Morez dès 16h. Les enfants laisseront ensuite place à la Transju’night à partir de 20h30. Le village partenaire animera le centre-ville de Morez toute l’après-midi avec notamment des initiations à l’escalade.

Il faudra être matinal pour assister dimanche au départ de la Transju’trail 72km, à 5h30 à Mouthe. Mais le déplacement vaut le détour ! Les coureurs remonteront les pistes de La Transju’ en sens inverse jusqu’aux Rousses, où les premières arrivées sont prévues à midi. A la suite du passage des concurrents du 72 km, s’enchaîneront les départs du 36 km à Morez (9h15) et du 23 km à Prémanon (10h45).

Les concurrents des épreuves du 10 km (11h45) et 5 km (12h) s’élanceront des Rousses.

Les participants de la Randonnée Nordique de la Transju’trail partiront quant à eux des Dappes entre 9h et 9h30. Avec 25°C attendus, c’est le moment idéal pour profiter et découvrir les Montagnes du Jura à son rythme !

 

Les forces en présence

Plus de 1 800 concurrents sont engagés pour cette édition de la Transju’trail.

Du côté des favoris, Arnaud Jacquin, double vainqueur en 2017 et 2018 de la Transju’trail 72km, sera à nouveau présent cette année. Il devra notamment faire face à Aurélien Patoz, vainqueur en 2016, Ludovic Bourgeois, vainqueur du défi ski/trail en 2018, ou encore Christophe Perrillat, ancien membre de l’Equipe de France de ski de fond.

L’année passée, Kevin Dornier avait remporté la Transju’trail 36 km. Il remettra son titre en jeu. Arnaud Perignon, son dauphin en 2018, essayera d’aller cette année chercher la première place.

Mélanie Rousset, membre du team WWA et 2ème de la Transju’trail 36 km l’an dernier, s’alignera sur le 72 km pour cette édition. Enfin, Stéphanie Roy et Sandrine Dumont seront à nouveau au départ de la Transju’night, qu’elles avaient conclue respectivement à la première et deuxième place l’année dernière.

A noter le team Intersport, partenaire de l’événement, représenté par Louise Wanner et Pierre-Alain Girardet dans la Transju’trail 23 km, et par Aurélien Patoz et Arnaud Jacquin dans la Transju’trail 72km.

 

Pour les spectateurs, les points chauds conseillés

Pour ceux qui souhaitent voir le départ à Mouthe, il faudra mettre le réveil très tôt : départ des coureurs de la Transju’trail 72 km à 5h30 devant la salle polyvalente.

L’ascension du tremplin de saut à ski de Chaux Neuve, aux premières lueurs du jour, devrait aussi être un moment unique. Les premiers coureurs sont attendus à 5h55.

Au coeur de Morez, la Roche-Fendue et son panorama imprenable sur les viaducs de la capitale lunetière : passage des coureurs de la Transju’trail 72 km de 8h30 à 12h45 qui traversent la ville par la Rue de la République, la place de la Mairie et les quais avant la montée vers la Roche au Dade.

Morez sera également ville de départ du parcours de 36 km, place de la Mairie. Les coureurs du 36 km suivent les participants du 72 km pour l’ascension à la Roche au Dade.

Prémanon, départ du 23 km à 10h45. Les premiers coureurs du 72 km traverseront le village aux alentours de 10h et ceux du 36 km vers 10h40.

Afin de rejoindre les Tuffes, les coureurs passeront derrière le Centre National de Ski Nordique et de Moyenne Montagne pour ensuite traverser la route au niveau du tunnel de la Darbella.

Avant d’attaquer l’ascension de la Dôle, un dernier ravitaillement aux Dappes, l’occasion de derniers encouragements avant LA difficulté majeure du parcours.

Au retour en France, les coureurs traverseront le stade nordique des Tuffes dès 11h30. Un coup d’œil sur le stade de biathlon et le tremplin de saut utilisés par les Equipes de France avant de continuer vers Les Rousses.

Aux Rousses, l’esplanade du Fort et ses caves d’affinage de Comté majestueuses. Puis au centre : l’arrivée sous les acclamations de la foule ! Arrivée des premiers vers 12h00 pour le 72 km, 12h30 pour le 36 km et 12h20 pour le 23 km.

 

Une météo estivale pour la Transju’trail

C’est sous un franc soleil que devrait se dérouler ce week-end de trail. Des températures estivales sont attendues dimanche, de l’ordre de 25°C. Il est conseillé aux spectateurs comme aux concurrents de prévoir des réserves d’eau en conséquence.