Plein succès pour la 12ème édition de la Transju’trail

Le moment est venu de tourner la page de l’édition 2019 de la Transju’trail et d’en faire le bilan, sportivement positif. Trail nature par excellence au cœur des Montagnes du Jura, avec ses huit épreuves adaptées à tous les niveaux, la Transju’trail reviendra en 2020 pour une 13ème édition.
 

© Benjamin Becker

© Benjamin Becker

A retenir :

  • Plus de 2 100 participants sur le week-end
  • Des performances féminines remarquables
  • La chaleur comme difficulté majeure
  • Rendez-vous les 6 et 7 juin 2020

 

Un bilan positif pour la Transju’trail 2019

Le week-end a été indubitablement marqué par les performances dans la Transju’trail 72 km d’Arnaud Jacquin, vainqueur pour la troisième année consécutive – et qui empoche au passage la victoire du défi ski/trail – ainsi que de Mélanie Egalon chez les femmes, venue tout spécialement de Marseille pour participer. Que ce soit sur l’épreuve reine ou sur les huit autres épreuves programmées, nombreux sont les concurrents à avoir souligné l’accueil exceptionnel des 400 bénévoles présents et de l’organisation. Pierre-Albert Vandel, président de Trans’Organisation, tire un bilan positif du week-end : « Sportivement, nous pouvons nous réjouir du bon déroulement de la Transju’trail 2019. Nous avons bénéficié d’un week-end ensoleillé. Les orages nous ont épargnés, ce qui a permis aux traileurs d’effectuer leurs parcours dans d’excellentes conditions, avec un terrain sec. Nous n’avons pas eu à déplorer d’accident grave parmi nos participants, ce qui est le plus important. »

Pas moins de 2 171 inscrits ont pris le départ, dont 311 sur la Transju’trail 72 km. Le samedi, 175 Marmots ont pris part à la fête dans une course réservée aux 7-13 ans. Au total, on recense 132 concurrents pour la Transju’night, 460 pour le 36 km, 627 pour le 23 km, 276 sur le 10 km, 78 sur le 5 km et 112 pour la Randonnée Nordique.
 

Les femmes aux avant-postes

© Stéphane Godin

© Stéphane Godin

Cette édition de la Transju’trail aura surtout été marquée par une forte présence féminine, parmi les concurrents comme en haut de classement. Au total, 625 dames se sont dépassées. Elles représentaient notamment 54% et 55% des concurrents dans le 10 km et le 5 km.

Du côté des performances, soulignons celle de Mélanie Egalon, magistrale sur la Transju’trail 72 km : 1ère féminine et 5ème du classement général. Sur la Transju’night, le podium féminin – Mathilde Grenard, Sandrine Dumont et Stéphanie Roy – fait partie des 16 meilleurs de l’épreuve. Enfin sur le 5 km, Clémence Buet termine 1ère féminine et 7ème du général.
 

La chaleur comme difficulté majeure

A la difficulté des parcours s’est ajouté la chaleur, présente tout le week-end. « Nous avons connu les premières grosses chaleurs de l’année, ce qui a généré quelques malaises sans gravité parmi les participants, peu habitués encore à des chaleurs dignes des plus fortes de l’été. Nous remercions nos équipes de secours pour leur professionnalisme. Soulignons que l’impact de la chaleur a été diminué par l’offre des parcours que nous proposons, qui empruntent fréquemment des secteurs boisés. » tempère Pierre-Albert Vandel.
 

Le rendez-vous est pris pour la 13ème édition

Organisée traditionnellement le premier week-end de juin, la 13ème édition de la Transju’trail aura lieu les 6 et 7 juin 2020. Avec, peut-être, des nouveautés à prévoir. « Comme nous l’avons fait pour nos épreuves d’hiver de la Transju’ en proposant un programme plus ouvert, nous devons nous engager dans une réflexion pour permettre aux différents courants des activités sportives outdoor pédestres de nous rejoindre à l’occasion du week-end de la Transju’trail. » Même si Pierre-Albert Vandel l’assure, « il est encore trop tôt pour se projeter concrètement sur l’édition 2020 », il n’est cependant pas trop tôt pour rêver transformer cette « épreuve sportive en une fête des activités outdoor pédestres ».

Les résultats