2010 – 32ème édition

L’année 2010 en bref :
Inscrits : 3 971
Partants : 3 775
Abandons : 86
Classés : 3689
Température : -10°

La Transjurassienne 13 & 14 février 2010 La fête des amoureux… de la glisse !!!

Samedi 13 février 2010

REZAC confirme sa supériorité sur le 50km CT ! ROUSSELET déçu… La suissesse Rébecca AUBERT impose son style !
Les -6°C affichés aux Rousses en ce samedi matin n’étaient rien comparés au -12°C ressentis ! La faute à une forte bise qui n’a pas empêché les 918 fondeurs, adeptes du style classique de s’aligner au départ des 50km ou 25km. La poudreuse tombée dans la nuit offrait de très bonnes sensations de glisse. Le soleil était tout de même au rendez-vous tout comme le public venu nombreux encourager les coureurs de cette 32ème édition.

La Transjurassienne 50km CT Côté Hommes
Les paris allaient bon train entre les 2 favoris du 50km CT, le tchèque Stanislav REZAC, habitué des longues distances, et le franc-comtois Alex ROUSSELET, disposé à battre son rival. Après avoir caracolé en tête sur toute la distance et fait durer le suspens jusqu’au magnifique sprint final, c’est finalement REZAC qui remporte pour la seconde fois en 2h24:42, battant aisni son propre record de 2009 ! Alex ROUSSELET a salué la performance du tchèque affirmant qu’il était « plus fort en poussée » ! Une belle troisième place pour Jérémy WEIBEL suivi au coude à coude par Guillaume LALEVEE et Sébastien ISENMANN.

La Transjurassienne 50km CT Côté Femmes
La suissesse Rébecca AUBERT qui testait pour la première fois ce parcours, inscrit son nom au palmarès de La Transjurassienne 50km CT. Florence MARGUET, habituée de podiums, est longtemps restée en tête puis a été rattrappée par la suissesse qui s’est envolée seule vers la victoire avec 4 minutes d’avance au final sur la savoyarde. Florence GOLAY GEYMOND complète le podium en franchissant la ligne avec une petite seconde d’écart…

La Franche-Comté à l’honneur sur le 25km CT
25km pour s’assurer la victoire… Une course difficile, pour les premiers qui se sont relayés tout au long de la course, malgré un vent favorable et une glisse des plus propices. Un beau sprint final exclusivement franc-comtois qui sera finalement remporté par le jurassien Martin EGRAZ devant le pontissalien Gaëtan MATHY, suivis de près par l’autre pontissalien, Marc REGNIER.

Un podium franco-suisse chez les femmes avec tout d’abord la favorite Laurence ROCHAT (SUI), qui termine loin devant Salomé LETOUBLON et Gaëlle MATHY, toutes deux originaires de Mouthe.

Dimanche 14 février 2010

La France de retour sur la plus haute marche du podium ! PERRILLAT s’impose… en solitaire !
La suèdoise NYSTRÖM l’emporte au sprint

Ce parcours Lamoura-Mouthe n’a jamais aussi bien porté son nom qu’en ce jour de St Valentin ! Ce dimanche à Lamoura et aux Rousses, 3052 skieurs étaient au rendez-vous. Et il en fallait de l’amour pour se réchauffer compte tenu des -8°C affichés au thermomètre! Dès le début de la course des chutes de neige sont venues accueillir les coureurs, rendant la glisse difficile. La fierté de franchir la ligne d’arrivée n’en était que plus intense !

La Transjurassienne 76km FT Le sourire de Christophe PERRILLAT !

Cela faisait six ans que l’on n’avait plus vu ça, six ans que le public attendait de voir enfin, un français passer la ligne en tête. Alors oui, les spectateurs ont fait entendre leur voix pour encourager et accueillir Christophe PERRILLAT !

Dès le début de la course et jusqu’à Bellefontaine, 15 skieurs sétaient échappés. Parmi eux on retrouvait les grands favoris : les suèdois FREDRIKSSON et ANDREASSON, les italiens CARRARA, CATTANEO, BONALDI, les français PERRIER, ROUSSELET, LANGEL, CHAUVET, HENRIET et PERRILLAT… Tous déterminés à maintenir le rythme jusqu’à l’arrivée !

C’était sans compter sur le coup de théâtre de Christophe PERRILLAT qui s’est littéralement envolé au Pré Poncet. Et comme si rien ne pouvait le freiner, le haut-savoyard a fait cavalier seul jusqu’à Mouthe, même si les forces commençaient à lui manquer sur les 10 derniers km. Les 2ème et 3ème places ont été bataillées au sprint entre FREDRIKSSON (SWE), SANTUS (ITA), ANDREASSON (SWE) et CARRARA (ITA), se classant respectivement 2ème, 3ème, 4ème et 5ème.

A noter, Alexandre ROUSSELET se classe 10ème après sa 2ème place sur le 50km CT de la veille.
Le premier Sénateur, Michel VUILLET, termine 258ème en 4h18:15.

La Transjurassienne54km FT Un podium aux accents nordiques et suisses !
Pour une première, quelle première ! Agréablement surprise de sa performance, la suèdois Susanne NYSTRÖM a la victoire modeste, ne connaissant pas le niveau de ses adversaires et n’étant pas une adepte du sprint. Cette victoire lui a surtout donné le goût d’y revenir ! Ce que faisait la suissesse Natascia LEONARDI CORTESI 2ème et la finlandaise Pia SUNDSTEDT 3ème, elles qui terminaient respectivement 4ème et 3ème en 2009.

Enfin à noter et saluer la belle 4ème place d’Elisabeth TARDY-COUPAT, leader du Grand Prix Ski de Fond. L’ancienne membre de l’équipe de France et sélectionnée aux JO de Lillehammer en 1994, qui remporta La Transjurassienne en 1999, aujourd’hui mère de 3 enfants, opère un retour triomphant !

Fred JEAN en maître incontesté sur La Transju 30km FT !
Sa valentine étant à Vancouver, Fred JEAN s’offre un carton plein dans le palmarès de la dernière née Transju 30km FT. Le biathlète de l’équipe de France termine en tête de cette seconde 30km FT pour la 2ème fois en améliorant son temps d’une minute malgré les conditions de glisse peu favorables. Les 2ème et 3ème marches reviennent au grenoblois Ludovic BENOIT et au franc-comtois Maxime LECLERC. Chez les dames, le podium s’internationalise avec la tchèque Karolina BICOVA en tête, loin devant la suissesse Silvia BACK-EGLI et la franc-comtois Laure COSTE.

Classement UltraTrans 50km CT & 76km FT
Imprimez votre diplôme de participation aux épreuves Transjurassienne 2010.

La Transjeune 2010
Avec plus de 2880 engagés, la 19e édition de la Transjeune a connu un vif succès.
Soleil radieux, tracé de rêve, tous les ingrédients étaient réunis pour accompagnés les futures graines de champion… Agés de 7 à 19 ans venus de Franche-Comté mais aussi de Rhône-Alpes et de Suisse… tous s’étaient donnés rendez-vous à la Station des Rousses pour de belles performances saupoudrées de mémorables chutes ! La vitesse, elle aussi était de la partie puisque les jeunes fondeurs ont été encore plus rapides – 6mn47 pour le pontissalien Edgar Vallet, qui bat son propre record – que la précédente édition, et ce malgré un grand froid matinal !

Résultats
2000 Garçons – Filles
2001 GarçonsFilles
2002 Garçons Filles
2003 GarçonsFilles
1999 Garçons – Filles
1998 Garçons – Filles
1997 Garçons – Filles
1996 GarçonsFilles
1995 GarçonsFilles
1994 GarçonsFilles
1993 GarçonsFilles
1992 et avant GarçonsFilles