2009 – 31ème édition

Retour aux sources : LAMOURA – MOUTHE

L’année 2009 en bref :
Inscrits : 4 292
Partants : 4 134
Abandons : 327
Classés : 3 807
Température : -8°

TRANSJURASSIENNE – Résumé du dimùanche 8 février

Aleksei IVANOV et de Karine PHILIPPOT aux skis à skis…
Ce matin à la Combe du Lac, le tableau de la ligne de départ affichait tous les signes d’un succès annoncé pour clore ce 30ème anniversaire de la Transju 2009. Une neige résistante et abondante, des participants sur le pied de guerre, un public surchauffé ! Les chutes de neige de cette nuit et les -4°C observés au départ à Lamoura ont assuré un enneigement suffisant mais plus difficile à skier ! Cela n’a pas pour autant décourager les 3 317 fondeurs qui se sont élancés par vague dès 8H30. Les meilleurs ont mis 3h40 pour relier Mouthe… Les derniers arriveront vers 18H.

Elite Hommes : Le Biélorusse déloge les italiens de leur trône !
Le groupe de 12 concurrents qui s’était démarqué dès les Rousses, mené par les savoyards, Benoît et Pierre CHAUVET, a très vite explosé après Bois d’Amont. En effet, le Risoux et sa redoutable Montée des Ministres en a perdu plus d’un… C’est d’ailleurs une femme, Karine LAURENT-PHILIPPOT, partie du 54 KM, qui crée la surprise au ravitaillement de Chaux-Neuve en passant la 1ère !

C’est donc seuls qu’Aleksei IVANOV, Sergio BONALDI (Dossard 68) envoyé par la Squadra Azzura pour fatiguer le biélorusse, et la française ont traversé toute La Combe des Cives, de Chapelle des Bois au Pré-Poncet.

Erreur de tactique pour les italiens qui croyaient reprendre IVANOV. Le Biélorusse, 2e en 2006, préparait cette Transju depuis 2 ans. C’était son objectif de l’année. C’est fait ! Lui qui n’a pas de manager et s’est inscrit à la dernière minute est vraiment l’excellente surprise de cette 31e édition.

L’équipe nationale d’Italie rafle tout de même les 2e, 3e, 4e et 5ème places. Tullio GRANDELIS et Marco CATTANEO qui conserve le dossard rouge de leader de la FIS Marathon Cup, sont les deux auteurs du sprint final avec la deuxième place à la clé, finalement remporté par GRANDELIS.

Le premier français Benoit-Gilles DUFOURD, termine à la 6e place. Le suédois Daniel TYNELL, pourtant confiant au départ à Lamoura, termine 11e. Les premiers francs-comtois Patrice CHAPUIS et Didier ROY se classent respectivement à la 12e et 13e places, suivis des frères Pierre et Benoit CHAUVET. Férréol CANNARD termine 17e.

Principaux résultats hommes 76km :
1. Alekseï IVANOV N°39 (BLR) 03:40:08 – 2. Tullio GRANDELIS N°5 (ITA) 03:41:02 – 3. Marco CATTANEO N°1 (ITA) 03:41:03 – 4. Sergio BONALDI N°68 (ITA) 03:41:22 – 5. Bruno CARRARA N°6 (ITA) 03:41:47 – 6. Benoit-Gilles DUFOURD N°82 (VILLARD S/ BOEGE) 03:43:32 – 7. Robien DUVILLARD N°7 (VILLARD DE LANS) 03:44:11 – 8. Yvan PERRILLAT N°81 (SC GRAND BORNAND) 03:48:17 – 9. Vincent DUCHENE N°9 (SA MEAUDRAIS) 03:48:17 – 10. Julien LOY N°56 (US AUTRANS) 03:49:53

Karine PHILIPPPOT, devant toutes !
Jouant cavalier seule dès les premiers kilomètres, Karine PHILIPPOT aura marqué de son empreinte les 30 ans de la Transju. Elle prend donc sa revanche, repartie très déçue de sa course en 2000 (Coupe du Monde), où elle terminait loin derrière, le cœur lourd ! En revanche, l’absence sur la ligne de départ de la gagnante 2008, Tatiana JAMBAEVA, frustre la française qui, alors en mauvaise forme, avait terminé juste derrière la russe. Ce n’est que partie remise car elle pourra de nouveau se mesurer à elle aux Championnats du Monde à LIBEREC dans quelques jours.

Soutenue par de nombreux spectateurs le long du parcours de part ses racines franc-comtoises, elle avoue à l’arrivée « J’ai tenu le choc grâce à l’encouragement du public… qui criait mon prénom» et d’ajouter « Une belle Transju pour moi !».

Emilie VINA repart ravie de sa première participation. Après une 1ère place à la Foulée Blanche et une 2e place à Bessans, cette 2e place sur la Transju lui permet de conserver la 1ère place de la Coupe de France Nordic Challenge.

La suissesse Natascia LEONARDI CORTESI, médaillée olympique aux jeux de Salt Lake City en 2002, entre autre, et 3e sur la Transju 2008, se laisse dépasser par Pia STUNDSTEDT sur les 500 derniers mètres, manquant de peu la 3e place. Celle-ci revient donc à la finlandaise, qui avait déjà participé en 2006, terminant alors à la 7e place. La première franc-comtoise Gaëtane PERRET termine à la 6e place.

Principaux résultats dames 50km :
1. Karine PHILIPPOT N°5002 (SC RANSPACH) 02:55:50 – 2. Emilie VINA N°5003 (PRAZ DE LYS SOMMAND) 03:01:33 – 3. Pia SUNDSTEDT N°5005 (FIN) 03:04:35 – 4. Nataschia LEONARDI CORTESI N° 5054 (SUI) 03:04:35 – 5. Susanna NEVALA N°5271 (FIN) 03:11:43 – 6. Gaétane PERRET N°5025 (HAUT JURA SKI) 03:12 – 7. Muriel MARIN N°5041 (AS AIR France ROISSY) 03:13:32 – 8. Stine HAUGER N°5010 (NOR) 03:16:44 – 9. Florence GEYMOND-GOLAY N°5045 (SUI) 03:16:45 – 10. Géraldine BUSSOD N°5018 (MORBIER BELLEFONTAINE) 03:16:46

Les francs-comtois Fred JEAN et Anouck FAIVRE PICON inscrivent leur nom au premier palmarès de la Transjurassienne 30 KM FT
Pour cette première édition, cette version 30 km de la Transju a rassemblé 303 coureurs. Chez les hommes, malgré une course menée du début à la fin en tête, même devant l’élite du 76 km, partie en même temps de Lamoura, Cyril MIRANDA (Dossard 6036) se fait voler la 1ère place au poteau par le biathlète Fred JEAN. Le Bois-d’Amonier termine donc 2e. Le lyonnais Sylvain BAILLY termine 3e.

Chez les filles, Anouck FAIVRE PICON remporte ces 30 km au sprint devant ses collègues de l’équipe de France Féminine de Ski de Fond, Aurélie DABUDIK et Coraline HUGUES.

Principaux résultats hommes du 30km :
1. Frédéric JEAN N°6013 (ES SAUGETTE) 01:24:16 – 2. Cyril MIRANDA N° 6036 (SC BOIS D’AMONT) 01:24:16 – 3. Sylvain BAILLY N°6021 (SC VALROMEY RETORD) 01:24:52 – 4. Maxime HABRAN N°6028 (BRESSAUDE SKI) 01:30:38 – Jarno BOUVERET N°6014 (SC MONT NOIR) 01:30:40

Principaux résultats femmes du 30km :

1. Anouck FAIVRE PICON N°5052 (CSR PONTARLIER) 01:28:46 – 2. Aurélie DABUDYK N° 6033 (SCN PAYS ROCHOIS) 01:28:46 – 3. Coraline HUGUE N°6026 (GUC GRENOBLE) 01:30:38 – 4. Pauline CAPRINI N°6032 (VILLARD DE LANS) 01:33:15 – Pauline MACABIES N°6031 (ES BESSANNAISE) 01:35:03

TRANSJURASSIENNE 7 FEVRIER 2009

LES FONDUS DU CLASSIQUES A LA FETE ! REZAC et BOURGEOIS PIN imposent leur style… classique.
Les 965 skieurs de ce samedi ont fêté sous la neige ce 30ème anniversaire !
Les Transju se succèdent et ne se ressemblent pas… Alors que l’édition 2007 avait du être annulée et celle de l’an dernier raccourcie par manque de neige ; le cru 2009 est servi ! Depuis hier, il neige abondamment sur les Montagnes du Jura. Ces conditions météo difficiles auraient pu laisser présager une course plus lente, il n’en est rien… Une neige humide et donc glissante et un vent très favorable ont permis aux meilleurs de parcourir les 50 km CT en moins de 2H30 !

La Transjurassienne 50 km CT, Rezac et de 2, la Haute-Savoie juste derrière !
C’est la première année que Trans’Organisation réserve entièrement la journée du samedi au style originel du ski de fond, le classique. Des traces parallèles, la force des jambes et surtout, ce sont les puristes qui le disent, des sensations inégalées, comparées au style skating, à l’honneur demain.

A 10H se sont 687 skieurs qui ont relié Les Rousses à Mouthe. 27 nations étaient représentées, dont des suédois, norvégiens, canadiens et plus inattendus, des japonais et des australiens. Il faut dire que le style classique, qui à l’heure actuelle connaît un véritable engouement (l’effet « retour aux sources »), est le style officiel de nombreuses courses étrangères très populaires comme la Marcialonga ou encore la Vasaloppet. Depuis 2005, que Trans’Organisation a lancé cette Transju’Classic, le nombre de participants ne fait qu’augmenter, pour preuve, ils étaient 200 à la 1ère édition !

Malgré une neige abondante, les horaires de passage aux points clés du parcours étaient respectés à la seconde près… Sans trop de surprises, sur les marches du podium, on retrouve les favoris. Stanislav REZAC, grand habitué des longues distances en classique (actuellement 4e de la FIS Marathon Cup) a mené d’un « ski de maître » cette 4e Transju’Classic, raflant ainsi la prime de 2000€. Il est suivi par le haut-savoyard Amaury BOSCHAT, qui montre une belle progression (il était 5ème en 2008) et Bastien POIRRIER encore junior l’année dernière… une belle récompense pour sa première Transju ! Un doux présage pour sa compatriote des Vosges, Karine PHILIPPOT qui s’alignera demain sur le 54 KM FT.

Courageux, le Tchèque sera au départ du 76 km FT demain à 8H30 à Lamoura. Vainqueur la semaine dernière de la KONIG LUDWIG LAUF (équivalent de la Transju en Allemagne), il confirme par là-même une forme d’exception cette saison. Mais il faudra compter avec la Squadra Azzura, pas de foot mais de fond, bien décidée à conserver sa suprématie sur la Transju, notamment avec son leader, Marco CATTANEO en tête de la FIS Marathon Cup.

Classement Transju’Classic : Hommes 1. Stanislav REZAC N°7001 (CZE) 02:27:10 – 2. Amaury BOSCHAT N°7008 (CS CHAMONIX) 02:27:12 – 3. Bastien POIRRIER N°7103 (RANSPACH SC) 02:27:12 – 4. Adrien MOUGEL N°7043 (BRESSAUDE SKI) 02 :27 :13 – 5. Guillaume LALEVEE N°7005 (BRESSAUDE SKI) 02:27:13 – 6. Pierre NIESS N°7110 (OBERHASLACH SC) 02:27:13 – 7. Geoffroy PAIS N°7038 (LES GETS SC) 02:27:19 – 8.Jérémy WEIBEL N° 7004 (HTE MOSELLE SN) 02:27:19 – 9. Noé TUFER N°7044 (SUISSE) 02:27:28 – 10. Igor CUNY N°7041 (BRESSAUDE SKI) 02:27:38

Chez les filles, Elodie BOURGEOIS PIN, le classique lui va si bien…
La jurassienne Elodie BOURGEOIS PIN, meilleure française actuelle en classique, inscrit son nom au palmarès de la Transjurassienne. Malgré une chute au départ, elle rattrape la tête de course dès les premiers kilomètres et ne la lâche plus ! Avec plus de 10 mn d’écart sur sa collègue de Septmoncel, Perrine Blanc suivie au coude à coude avec la norvégienne Inge Lise SKAAR, inscrite de dernière minute…

Classement Transju’Classic : Dames 1. Elodie BOURGEOIS-PIN N°7002 (MONT NOIR SC) 02:32:41 – 2. Perrine BLANC N°7032 (HJS) 02:43:07 – 3. Inge Lise SKAAR N°7222 (NOR) 02:43:52 – 4. Hege BAKKEN N°7202 (NOR) 02:46:48 – 5. Caroline KOCH MATHIAN N°7031 (RANSPACH SC) 02:56:55 – 6. Inger Ann LOFTHUS N°7760 (NOR) 02:57:03 – 7. Karine COLLET N°7154 (HJS) 03:01:19 – 8. Gersende VELLUT N°7028 (CS LA FECLAZ) 03:02:21 – 9. Nina MAKI N°7181 (FIN) 03 :02 :52 – 10. Felice BEITZEL N°7006 (USA) 03:06:10

Bleu, blanc, rouge pour les podiums du 25 km CT

25 km pour s’assurer la victoire… Une course difficile, pour les premiers qui se sont relayés tout au long de la course, malgré un vent favorable et une glisse des plus propices. Un beau sprint final entre Cyril GAILLARD et le jurassien Antonin BESCOND, respectivement premier et deuxième, suivis de près par le vosgien Mathieu PRUDHOMME.

Un podium aux couleurs de l’équipe de France chez les femmes avec dans l’ordre Caroline WEIBEL, Aurore CUINET et Laure BARTHELEMY qui terminent en 1h15.

Classement 25km : Hommes 1.Cyril GAILLARD N°8005(SA MEAUDRAIS) 01:11:11 – 2. Antonin BESCOND N°8006 (MORBIER BELLEFONTAINE) 01:11:19 – 3. Mathieu PRUDHOMME N°8241 (LAC BLANC SNCV) 01:15:20 – 4. Jocelyn DAVID-RAISON N°8009 (HJS) 01:15:32 – 5. Pierre-Emmanuel KARLESKIND N°8016 (SC CHAMONIX) 01:16:13 – 6. Gaetan MATHY N°8007 (BEL) 01:16:19 – 7. Julien BENOIT N°8090 (RANSPACH SC) 01:17:00 – 8. Hadrien BURET N°8090 (SC CHAMONIX) 01:17:38 – 9. Kevin THERY N°8093 (BOIS D’AMONT SC) 01:19:03 – 10. Ludovic BENOIT N°8008 (RANSPACH SC) 01:19:09

Classement 25km :
Dames 1. Caroline WEIBEL N°8019 (RANSPACH SC) 01:15:13 – 2. Aurore CUINET N°8018 (SKI ROUSSES) 01:15:36 – 3. Laure BARTHELEMY N°8017 (SCN PAYS ROCHOIS) 01:17:13 – 4. Alexandra ZENO N°8015 (MORBIER BELLEFONTAINE) 01:22:26 – 5. Anaïs BESCOND N°8012 (MORBIER BELLEFONTAINE) 01:23:45 – 6. Sandra WAGENFUEHR N°8013 (SUI) 01:24:08

LA TRANSJEUNE 2009 – LES RÉSULTATS

2000 Garçons – Filles
2001 GarçonsFilles
2002 GarçonsFilles
1999 Garçons – Filles
1998 GarçonsFilles
1997 GarçonsFilles
1996 GarçonsFilles
1995 GarçonsFilles
1994 GarçonsFilles
1993 GarçonsFilles
1992 GarçonsFilles
1991 et avant GarçonsFilles