2002 – 24ème édition

« Le grand retour de La Transjurassienne »

Une Transjurassienne très jurassienne : course réduite à 54 kilomètres sur un parcours de repli entre Lamoura et Prémanon, seul secteur enneigé sur l’ensemble du Massif Jurassien.

L’année 2002 en bref :
Inscrits : 2 594
Partants : 2 393
Abandons : 16
Classés : 2 375
Température : 7°

Une première pour l’Italien De Zolt
L’Italien Roberto De Zolt, 32 ans, a remporté dimanche 17 février la 24ème édition de la Transjurassienne, disputée entre Lamoura et Prémanon (Massif du Jura),et constituant la 3ème étape de la FIS Marathon Cup presented by Worldloppet.

Il devance au sprint son compatriote Norman Kostner et le Français Stéphane Passeron.
La razzia italienne est totale : 7 azzuri dans les dix premiers !

Disputée dans des conditions climatiques idéales (ciel dégagé, air sec et températures négatives), la 24ème Transjurassienne s’est déroulée cette année entre Lamoura et Prémanon dans une ambiance très enthousiaste, sur un parcours de repli de 54 km (pour 2 523 concurrents masculins et 103 fondeuses qui avaient choisi de s’aligner avec les hommes) et de 39 km (pour 209 concurrentes), contre 76 km et 46 km habituellement. Une journée de pur bonheur pour tous ceux qui avaient mal vécu l’annulation de la dernière édition pour manque de neige…

Et conformément aux prévisions, c’est un Italien qui succède à l’Espagnol Johann Mühlegg, vainqueur des deux dernières Transjurassienne (99 et 2000). Roberto De Zolt inscrit son nom pour la première fois au palmarès d’un épreuve longue distance de la Worldloppet. Douanier, membre de l’équipe nationale italienne et non-sélectionné pour les Jeux, Roberto est le cousin de Maurilio De Zolt, champion olympique à Lillehammer en 1994 (dans le fameux relais qui bat d’un cheveu l’équipe norvégienne…), mais également 2ème de la Transjurassienne millésime 19… 86.

Seul Français à se glisser parmi 7 Italiens classés dans les 8 premières places, Stéphane Passeron termine troisième après avoir lutté pendant toute la course face au remarquable travail d’équipe mené par les Transalpins de Predazzo. Passeron, grand connaisseur de la Transjurassienne (il l’a remportée en 1998), avait annoncé la veille que l’épreuve se jouerait cette année en 2h10’ : Les quatre premiers l’ont couru en 2h11’ !
Du côté des dames, la victoire est revenue à la grande dominatrice des longues distances de la FIS Marathon Cup presented by Worldloppet 2002, la Suédoise Antonina Ordina. Elle devance d’une seconde sa dauphine habituelle, la Norvégienne Elin Nilsen, et de trois l’Allemande Monica Lazarut.
Premières Françaises, Anne-Laure Mignerey et Emmanuelle Claret terminent respectivement 5ème et 6ème.

Classement Hommes :
1. R. De Zolt Italie 2h11’15’’8
2. N. KOSTNER Italie 2h11’16’’1
3. S PASSERON France 2h11’16’’3
4. M POZZI Italie 2h11’16’’7
5. G ZANETEL Italie 2h12’05’’6
6. M CATTANEO Italie 2h14’23’’3
7. P COSTANTIN Italie 2h14’31’’3
8. F BORDIGA Italie 2h14’31’’4
9. C VALLET & Ph GRANDCLEMENT France 2h14’34’’2
11. L GAILLARD France 2h14’34’’3

13. O. Bulle (Fra), 2h15’34’’4;… 15. D. Roy (Fra), 2h16’33’’8 ;… 18. F. Gorry (Fra), 2h16’50’’;… 40. S. Guillaume (Fra), 2h22’13’’4;… 84. F. Guy (Fra), 2h32’35’’7…

Classement Dames :
1. A. ORDINA Suède 1h54’’04
2. E. NILSEN Norvège 1h54’05’’
3. M. LAZARUT Allemagne 1h54’07’’4
4. S.FRIESEN Russie 1h54’18’’3
5. A.L MIGNEREY France 1h59’34’’3
6. E. CLARET France 2h00’27’’8
7. ALEJSEEVA Russie 2h00’44’’7
8. E. CAPT Suisse 2h02’46’’2
9. A.L BOURGEAT France 2h05’44’’9
10. C JOUILLE France 2h06’19’’9