La Transju’, toujours la même vigueur à 40 ans

Malgré des conditions météorologiques difficiles ayant entraîné quelques ajustements, notamment dimanche, La Transju’ a brillamment franchi le cap des 40 ans.

Il fut le dernier à couper la ligne d’arrivée de La Transju’ 68FT. Sous la pluie venue accompagner les fondeurs depuis la fin de matinée mais poussé par d’importantes rafales de vent. En 7h32, soit près de 5 heures de plus que le vainqueur du jour, Piort Pozdan, venu de Pologne, a lui aussi vécu son aventure sur les 68 km tracés entre Lamoura (Jura) et Mouthe (Doubs). Lui aussi pourra ramener chez lui la jolie médaille de finisher. Une médaille mais surtout beaucoup de souvenirs de cette édition 2019 qui fêtait le 40e anniversaire de l’épreuve.

Les palmarès retiendront les victoires d’Antoine Auger et Marie Kromer dans La Transju’Classic 56 CT, celles de Robin Duvillard et Anouk Faivre-Picon dans La Transju’, les succès d’Emilien Louvrier et Natacha Correia sur La Transju’25FT et de Jérémy Royer et Marie Saillet sur La Transju’ 25 CT. A souligner également chez les plus téméraires, la victoire de Samuel Rege Gianasso Fujii dans l’Ultra Trans, classement qui combinait les résultats de La Transju’Classic 56 CT et de la Transju’ 68 km FT (95 participants). Arrivé 13e samedi en classique et 19e dimanche en skating, avec un temps cumulé de 5h50’40’’, il devance Guillaume Lalevée (6e et 48e des deux épreuves) de 2’40. Léa Zambaux fut elle la plus complète des dix féminines engagées dans ce défi en bouclant les deux épreuves en 7h7’33’’.

Très belle participation également pour ce 40eanniversaire avec 4 250 inscrits pour les sept courses du programme dont 2120 sur La Transju’ dominicale (488 pour l’épreuve de 25 km en skating), 537 sur La Transju’Classic 56CT du samedi (345 pour les 25 km classique), 102 pour les deux Transju’Expérience et enfin 658 sur La Transju’Marathon 48 km FT, malheureusement annulée en raison des conditions météorologiques rendant la traversée du Risoux trop dangereuse. Dimanche soir, après les deux jours d’épreuves, ils étaient finalement près de 3 000 à avoir eu le bonheur de franchir la ligne d’arrivée, à Mouthe. Pierre-Albert Vandel, président de Trans’Organisation, nous confie : « Le 40ème anniversaire de La Transju’ fut un succès et le record de l’épreuve a été battu grâce à des conditions de ski excellentes, et ce malgré la pluie. Un bilan cependant contrasté par la météo capricieuse, qui nous a contrainte à annuler une épreuve pour des raisons de sécurité. » La Transju’, une quadra définitivement en pleine forme !